« […] dans la capitale, l’inquiétude grandit »

« La nuit tombée, dans le nouveau décor du canal de l’Ourcq à Paris, sous les arcades qui mènent au bassin de La Villette, d’étranges points lumineux s’allument et s’éteignent. Approchant sur le canal, des vedettes de la police braquent leurs projecteurs sur un tableau saisissant : la boîte de Coca-Cola dans une main, le briquet dans l’autre, les fumeurs de crack – cent, deux cents, trois cents ? – consomment sans relâche un poison dont on pensait la France exempte. Il n’en est rien, et dans la capitale l’inquiétude grandit ».

Les menaces du crack, Le Monde, 13 avril 1994.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.